Fotolia 67275727 XS

Centre d’AMP du Littoral

Le Centre Hospitalier de Boulogne sur Mer et le Centre Médical Chirurgical Obstétrical Côte d’Opale se sont regroupés pour créer un GCS Assistance Médicale à la Procréation du Littoral. Le Centre AMP du Littoral est situé au Centre Médical Spécialisé du Littoral sur le site de la Clinique.

Nous ne sommes pas tous égaux devant les lois de la nature, certains couples redoutent d’avoir des enfants trop nombreux et limitent le nombre par la contraception, tandis que d’autres connaissent mois après mois, la déception d’un retour de règles qui repousse l’espoir d’une grossesse désirée. Selon les statistiques 10 à 12 % des couples connaissent des difficultés à concevoir un enfant. Autrefois on parlait de couples stériles et de femmes stériles. Aujourd’hui on parle plutôt de de couples inféconds et l’on sait que les causes de cette infécondité concernent de façon à peu près égale les deux sexes. Un ensemble de techniques nouvelles mis au point ces trente dernières années a permis de passer de la stérilité (absolue) à l’infécondité (relative). Ces pratiques sont regroupées sous le terme d’Assistance Médicale à la Procréation.

Quand parle t-on d’infertilité ?

On parle d’infertilité quand en absence de toute contraception et malgré des rapports sexuels réguliers, un couple ne réussit pas à concevoir un enfant dans un délai de 2 ans. C’est alors seulement que se justifient des examens pour rechercher les causes possible de cette infertilité. Par ailleurs, il est bon de savoir qu’en l’absence de toute anomalie, un couple fécond n’a pas plus de 25% de chance par cycle d’obtenir une grossesse.

Les techniques d’assistance à la procréation

• L’insémination artificielle est une technique simple et indolore qui se justifie lorsque pour une raison ou une autre, les spermatozoïdes n’arrivent pas à atteindre l’ovocyte à féconder.

• La fécondation in vitro consiste à mettre en contact dans un petit récipient « in vitro » au laboratoire, c’est à dire en dehors du corps de la femme un ovocyte et des spermatozoïdes susceptibles de les féconder.

• L’ICSI « Intra Cytoplasmic Sperm Injection » constitue une variante de fécondation in vitro. En effet, on injecte directement un spermatozoïde unique dans chaque ovocyte. Cette micro injection est faite sous microscope avec un dispositif de grande précision. Elle se justifie dans le cas où il est difficile d’obtenir du partenaire masculin une quantité suffisante de spermatozoïdes.

La coordination des activités cliniques est assurée par un gynécologue-obstétricien, entouré d’une équipe médicale pluridisciplinaire qui permet d’assurer le suivi et la continuité des soins.

Secrétariat AMP

Tél: 03 66 25 91 09 – Fax: 03 91 90 02 90

Centre MCO Côte d’Opale

Route de Desvres BP 906
62222 Boulogne sur Mer
Tél: 03.21.99.11.11
Voir le site