Qu’est ce que la chirurgie robotique ?

Grâce à des technologies chirurgicales révolutionnaires, une nouvelle approche chirurgicale nettement moins invasive a vu le jour. Cette procédure utilise le système chirurgical da Vinci®, conçu pour permettre aux chirurgiens de pratiquer des interventions complexes et délicates de manière moins invasive. 

Vous pouvez désormais bénéficier d’une intervention lourde, pratiquée par de minuscules incisions. Cette méthode permet le traitement définitif avec beaucoup moins de douleurs post-opératoires, une durée d’hospitalisation réduite et un retour accéléré à la vie normale. Et les résultats cliniques sont potentiellement meilleurs.

Ce système chirurgical est actuellement la seule technologie du marché à conférer aux chirurgiens la précision, la dextérité et le contrôle de la chirurgie ouverte conventionnelle en ne requérant des incisions que de 1 à 2 cm.

Il se compose d’une console ergonomique pour chirurgien et d’un chariot côté patient équipé de trois bras robotisés interactifs, d’un système de vision haute performance et d’instruments EndoWrist brevetés.

Comment cette intervention se déroule t-elle ?

Installé derrière la console, le chirurgien dispose d’une vision en 3D du champ opératoire, avec fonction d’agrandissement haute performance. Pour opérer, il manipule les manettes de la console.

Le système répond aux ordres du chirurgien en temps réel. Il convertit les mouvements de ses mains, poignets et doigts en mouvements précis d’instruments miniatures introduits dans le corps du patient.

Le chariot da Vinci côté patient peut être équipé de trois instruments EndoWrist et d’une caméra 3D maximum. Pour accéder à l’organe malade, le chirurgien introduit dans le corps du patient les instruments EndoWrist, d’une infime précision, au travers de petites incisions de la taille d’une pièce. De nombreux types d’instruments sont à la disposition des chirurgiens, qui leur permettent de pratiquer différentes techniques chirurgicales spécifiques exigeant une dextérité et un contrôle absolus.

La chirurgie robotique chez HPL – centre MCO Côte d’Opale – spécialité urologie

Pour quel type de pathologie utilise-t-on la chirurgie robotique en urologie ?

Lorsque la médication et les méthodes non chirurgicales ne parviennent pas à faire disparaître les symptômes ou s’avèrent inadaptées, la chirurgie s’impose souvent comme la solution la plus efficace pour traiter les pathologies affectant les organes reproducteurs ou urinaires masculins. Par ces pathologies nous entendons notamment les cancers de la prostate, de la vessie ou du rein, les obstructions de la jonction pyélo-urétérale ou encore les reflux vésico-urétéraux.

Des options moins invasives existent pour les patients devant bénéficier d’une intervention chirurgicale. La plus courante est la laparoscopie, qui ne requiert que de petites incisions. Si elle s’avère extrêmement efficace dans le cadre de nombreuses procédures de routine, elle ne convient toutefois pas aux interventions urologiques plus complexes, en raison des instruments chirurgicaux qu’elle nécessite.

L’utilisation du robot pour une prostatectomie :

La chirurgie coelioscopique robot-assistée est essentiellement réalisée pour traiter le cancer de la prostate (ablation radicale de la prostate ou prostatectomie). La prostate est un organe difficilement accessible car étroitement confiné et cerné par de nombreux nerfs reliés aux fonctions sexuelles.

Comment se déroule l’intervention d’une prostatectomie avec le robot ?

Durant l’intervention, le praticien travaille à partir de la console placée dans la salle d’opération, à côté du patient. Il commande ainsi les instruments qui sont fixés sur des bras opérateurs du robot placés au-dessus du patient.

Cette opération de la prostate assistée d’un robot permet :

  • Une vision en 3D et en haute définition (donc une vue des reliefs et des volumes)
  • Des gestes opératoires précis :
    •  Les instruments du robot sont fins et très maniables avec 7 degrés de liberté, reproduisant les possibilités de mouvements du poignet et de rotation de la main
    • Le chirurgien est assis, les bras reposant sur des supports de la console. Il manipule les instruments, dont la caméra, par l’intermédiaire des bras du robot : la transmission mécanisée des gestes supprime les tremblements,

Quels sont les avantages ?

  • Accélération de la vitesse de récupération de la continence.
  • Hospitalisation plus courte
  • Moins de saignement
  • On peut aussi espérer un apport de la chirurgie robotisée dans la protection de la fonction érectile.